Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juillet 2016 5 01 /07 /juillet /2016 18:22

De Solveig Anspach

Avec Samir Guesmi (Samir) Florence Loiret-Caille (Agathe) Philippe Rebot, Didda Jönsdottir (Anna)

 

Prix SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques) festival de Cannes 2016 (Quinzaine des réalisateurs)

Argument: Samir, grutier à Montreuil tombe fou amoureux d'une maître-nageuse à la piscine Maurice Thorez. Il décide pour s'en approcher de prendre des leçons de natation avec elle, alors qu'il sait parfaitement nager....

 

 

L'effet aquatique

Dernier volet d'une trilogie, mais aussi dernière création de Solveig Anspach (décédée en août 2015) L'effet aquatique -comme dans Back Soon et Queen of Montreuil-, relie deux mondes :Montreuil (la piscine Maurice Thorez) et l'Islande (où se tient un congrès des maîtres-nageurs); pour l'intrigue c'est la quête amoureuse qui rend vraisemblable et même nécessaire cette jonction; pour la réalisatrice c'est la signature même de son identité

Drôle souvent, humain toujours, ce film gargouille bouillonne de  flux et reflux  comme autant de  "révélateurs" des non-dits (c'est l'effet aquatique assuré!!)

Lui c'est Samir (grutier comme dans Queen of Montreuil); elle, c'est Agathe si dévouée dans l'apprentissage de la brasse aux enfants. Lui, un (faux) grand niais dégingandé, elle, à l'allure garçonne, rebelle à l'amour, vont progressivement s'apprivoiser...

Des scènes "improbables" (quand Samir se fait passer pour le représentant d'Israël avec un projet "miraculeux" -une piscine together scellerait la fin du conflit israélo-palestinien); des dialogues loufoques (les clichés sur l'hygiène ou le romantisme à la française entre autres) ponctuent cette comédie qui allie (comme dans Quenn of Montreuil) la poésie l'humour le burlesque et la générosité (car Solveig Anspach a toujours montré dans ses films son empathie pour tous les gens ordinaires qu'elle sait rendre si attachants dans la simplicité et/ou la complexité de leurs désirs)

 

Corps en apesanteur (très beaux plans sous l'eau, sur les jambes de sirène de l'une et le torse viril de l'autre). Corps mis à nu, dans ce monde aquatique tout en moiteur qui par essence abolit toutes les différences. Corps qui vont émerger du liquide "amniotique" pour célébrer l'Amour  -jusque-là "refoulé" ou contrarié! 

 

Colette Lallement-Duchoze

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche