Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 décembre 2015 5 18 /12 /décembre /2015 15:21

Film islandais de Grimur Hàkonarson

Distribution : Sigurður Sigurjónsson (Gummi), Theodór Júlíusson (Kiddi), Charlotte Bøving (Katrin), Jon Benonysson (Runólfur), Gunnar Jónsson (Grímur )

Prix un Certain Regard Cannes 2015

Béliers

Une chronique digne du festival du cinéma nordique!!

 

Gummi et Kiddi sont frères; ils habitent chacun dans une bergerie sise à 50 mètres l'une de l'autre; ils ne se sont pas adressé la parole depuis 40 ans -communiquant par chien interposé; ils s'épient.... mais ils partagent la même passion, se dévouer sans compter à la même cause: perpétuer l'élevage des moutons Bolstad. Avant le concours de beauté, Gummi caresse son bélier avec une tendre volupté, Kiddi est si fier du prix que vient de remporter le sien... Tout est "dit" dans la sobriété de ce "prologue": larges panoramiques sur les paysages de cette région du nord de l'Islande, plans rapprochés sur Gimmi qui dans la chaleur retrouvée, ne fait qu'un avec son bélier; osmose entre la Terre, l'Humain et l'Animal!

Mais suite au concours, Gimmi va découvrir (en palpant le bélier vainqueur) l'inéluctable: l'animal est atteint de la tremblante...Accepter la décision d'abattre tous les moutons de la région? Comment survivre? Et c'est le Drame.

Si la neige ensevelit les aspérités des paysages, si les êtres à cause du froid sont confinés dans leur intérieur sans internet sans portable, intérieur plus ou moins propret ou plus ou moins négligé où s'entassent boîtes de puzzle et boissons "énergisantes", les plaies intérieures elles sont "vives".

Kiddi à demi (con)gelé? Grimmi le transporte en pelleteuse et le jette à l'entrée de l'hôpital. En écho (inversé) mais beaucoup plus saisissante la scène finale où Kiddi tente de sauver son frère dans la chaleur de son étreinte (alors que la tempête avait tout obscurci et que la bande-son à la musique amplifiée traversait l'écran jusqu'aux entrailles de la salle).

 

Une chronique faite de rugosité de force d'humour et de maladresse aussi; une chronique où le microcosme haineux d'une fratrie va se dissoudre dans la chair de la terre insulaire

 

Colette Lallement-Duchoze

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche