5 novembre 2018 1 05 /11 /novembre /2018 05:20

 D' Adilkhan Yerzhanov (Kazakhstan)

Avec  Dinara BaktybayevaKuandyk DussenbaevKulzhamiya Belzhanova

Présenté au festival de Cannes section Un Certain Regard 

La belle Saltanat et son chevalier servant Kuandyk sont amis depuis l’enfance. Criblée de dettes, la famille de Saltanat l’envoie dans la grande ville où elle est promise à un riche mariage. Escortée par Kuandyk qui veille sur elle, Saltanat quitte son village pour l’inconnu. Les deux jeunes gens se trouvent entraînés malgré eux dans une suite d’événements cruels et tentent d’y résister de toutes les façons possibles.   

La tendre indifférence du monde

Vous n’avez pas vu le film Kazak projeté à Cannes ?

Rassurez-vous, vous avez économisé une place de cinéma et évité de vous ennuyer mortellement pendant 1 H 40.

 

Très mauvais scénario, aucune beauté plastique, de l’humour lourd comme les montagnes du Caucase, une fin débile, tout sauf de la poésie : le spectateur attiré par le synopsis, la critique de Télérama, la bande annonce, se fait bien avoir !

On croit partir en voyage au Kazakstan et on est exaspéré, on a hâte que le film se termine en se demandant comment le réalisateur avait pu trouver un producteur français pour tourner un navet pareil.

 

Quand on n’a rien à dire on s’abstient au moins de faire un film.

 

Serge Diaz

 

Quelle sévérité!!
Ai vu avec un immense plaisir ce remake de Shakespeare sur l'amour interdit -et le titre emprunté à Camus portait en lui tout un programme!!!
Scénario intéressant, beauté formelle et ces clins d'oeil à Kitano
On est loin de votre "critique" si négative

Elisabeth

5/11/18

Partager cet article

Repost0

commentaires

Elisabeth 05/11/2018 08:42

Quelle sévérité!!
ai vu avec un immense plaisir ce remake de Shakespeare sur l'amour interdit -et le titre emprunté à Camus portait en lui tout un programme!!!
scénario intéressant, beauté formelle et ces clins d'oeil à Kitano
on est loin de votre "critique" si négative

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche