Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 16:53

polisseOuahooooo! Quel film ! inutile de rappeler le sujet que tout le monde connaît. J'avais peur de tomber sur un film qui fasse "téléfilm" et c'est tout le contraire. Au fait, qu'est ce qui fait qu'un film fait téléfilm ou pas ? quelqu'un peut le dire ?...Les acteurs sont excellents, Joe Starr compris, et le binôme Karine Viard/ Marina Foîs un régal. C'est joué à toute allure et ça laisse la place pour penser...plein de pistes de réflexion. J'ai surtout retenu que les boulots héroïques, si utiles à notre société en décomposition (profs, éducateurs, assistants sociaux, flics -et pas CRS-, infirmières, etc..) déglinguent la vie privée de ces derniers sans même que la société leur soit reconnaissante d'ê tre en première ligne du combat contre les conséquences de la misère matérielle ou morale. La fin du film est d'actualité et nous interpelle gravement.
Le film brosse un tableau de la maltraitance faite aux mineurs, sous plusieurs formes : du berceau à l'âge presque adulte...Courage des flics de base de cette brigade, lâcheté des cadres dépendant du pouvoir politique. Et dans toute cette vie à 200 kms/heure, 
des moments de grande finesse comme cette petite fille qui ne sait comment avouer à sa mère son cauchemar "papa m'aime trop"...

C'est courageux de la part de la réalisatrice de rappeler que beaucoup de jeunes sont éduqués sexuellement par le biais des films pornos et qu'une fellation devient pour certain(e)s aussi banale qu'une giffle. Dérive idéologique...on aimerait savoir qui en est responsable ? - parents eux mêmes victimes de la misère sociale ou morale ? Et si on se servait de la Télévision pour éduquer parents et enfants au lieu de les abrutir avec des émissions toutes plus nuisibles les unes que les autres !

Enfin, ce film fait œuvre utile car il rappelle que notre pays s'est donné des lois qui protéger les faibles contre les désaxés de toute sorte, mais cela ne se fait pas sans une volonté forte ni sans des moyens qui peuvent disparaître parce que pas immédiatement rentables. Quelle erreur. Merci Maîwenn pour le service rendu à la société à travers votre film.
Et il y a encore beaucoup à dire, en bien, sur ce film riche, n'est ce pas ?...

 

 

serge Diaz

 

ce film passe en ce moment à l'Omnia

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche