Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 décembre 2014 3 31 /12 /décembre /2014 08:13

De Téona et Thierry Grenade

Avec Irakli Basti Ramishvili Zuka Tsirekidze

 

 

 

Géorgie années 1990. à travers le parcours de deux frères Datuna (jeune pianiste virtuose) et Giorgi (l'aîné qui choisit trafic et corruption comme moyens de survie) le couple de cinéastes ausculte une société, un pays dans sa marche lente vers la "démocratie".

notre-enfance-a-Tbilissi.jpg

Mais que de lourdeurs -même dans les ellipses !! Une profusion de vues en plongée  presque systématique! Que de complaisance aussi -l'opposition de deux "choix" de vie en devient " caricaturale" ! Et de ce fait le film s'étire souvent en longueurs inutiles. Rien à voir (hormis le thème abordé) avec Eka et Natia – Chronique d’une jeunesse géorgienne, auquel on a voulu le comparer! Évoquer un sujet quasi similaire -un pays devenu indépendant mais qui est traversé par des courants et des paradoxes tels qu'il n'échappe pas à une forme de "guerre civile", ne signifie nullement équivalence dans le traitement (choix narratifs et esthétiques par exemple) -il est bon de répéter parfois certains truismes

 

Et pourtant le premier plan-séquence était prometteur! Un carrefour une rue deux êtres âgés qui se croisent et se saluent étonnés du "changement" qui va secouer leur pays; c'est alors que surgit, en sens inverse, et rompant le silence apparent, un camion où des jeunes, excités par l'euphorie de l'indépendance, brandissent leurs drapeaux. Puis la caméra par un travelling ascendant donne à voir derrière une fenêtre le visage du jeune Datuna....qui précisément regardait cette scène. Toute une symbolique! Qui va du contraste (voire de l'opposition) entre générations, entre passé et futur, au dilemme politique (être à la "croisée" ) qu'impose la séparation d'avec l'ex URSS 

Et pourtant la thématique de la solidarité -entre gens du même quartier- résonne parfois d'accents quasi légendaires!

 

Tout cela hélas n'aura pas suffi pour convaincre séduire et habiter le public (du moins certains spectateurs!)

 

CLD

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche