Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 décembre 2013 4 05 /12 /décembre /2013 05:37

Film argentin  de Lucia Puenzo adapté de son propre roman "Wakolda"; présenté à Cannes  2013 (Un certain regard) avec Alex Brendemühl dans le rôle du médecin

le-medecin-de-famille.jpg

 

Messi est un footballeur argentin mondialement (re)connu. Quel rapport avec le film de Lucia Puenzo (dont l'action se passe en 1960)? Devinez. Eh bien les HORMONES de CROISSANCE!

 

Le médecin de famille Helmut Gregor les teste sur la petite Lilith. Sauf que cet Helmut c'est...Josef Mengele l'affreux scientifique nazi recherché par toutes les polices.....

Et dès lors se déploie la panoplie d'usage: diaspora allemande réfugiée en Patagonie, entente cordiale, infiltration du Mossad en la personne d'une photographe..

Et que dire de la surenchère visuelle? : les paysages -peut-être grandioses- ressemblent aux cartes postales censées allécher le touriste lambda; la surimpression croquis anatomiques, calligraphie avec la voix off de la gamine est d'un lourdingue! ; le symbolisme des poupées au cœur qui bat un peu trop appuyé, et j'en passe....

 

Bref un film assez décevant... à peine sauvé par la musique de Daniel Tarrab !

 

 

  J-M Denis

 

 

 

 

D'accord avec vous pour le chromatisme ...

En revanche vous sapez le plaisir en dévoilant d'emblée la véritable identité du médecin; or la réalisatrice a eu soin d'instiller doute et malaise chez le spectateur (comme chez certains personnages du film, d'abord confiants); métamorphose "lisible" aussi dans le regard de l'acteur Alex Brendemühl de plus en plus glacial et inquiétant  

Colette

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Colette 06/12/2013 05:06


D'accord avec vous pour le chromatisme ...


En revanche vous sapez le plaisir en dévoilant d'emblée la véritable identité du médecin; or la réalisatrice a eu soin d'instiller doute et malaise chez le spectateur (comme chez certains
personnages du film, d'abord confiants); métamorphose "lisible" aussi dans le  regard de l'acteur Alex Brendemühl de plus en plus glacial et inquiétant 

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche