Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2014 7 07 /12 /décembre /2014 19:31

Documentaire de Marcel Trillat l

 

des-etrangers-dans-la-ville.png

 

Marcel Trillat, documentariste de talent, sait parler de la situation des 400.000 travailleurs sans-papiers en France sans tomber dans le pathos. La démonstration est efficace : ces gens-là travaillent, paient leurs cotisations aux organismes sociaux et des impôts mais ne peuvent circuler librement. Résidents depuis des années, (certains depuis 10 ans et plus) ces hommes, femmes, et enfants risquent à tout moment d’être renvoyés dans leur pays d’origine où parfois la mort les attend, alors qu’ils sont innocents de tous délits. Curieux monde où les capitaux, les marchandises, peuvent circuler à travers le monde mais pas les individus.

Certains ne voient pas mourir leurs parents ou ne voient pas leurs enfants restés au pays grandir car partir c’est ne plus pouvoir revenir.

 

La franche haine et l'hostilité colportées par un Valls ou une Le Pen à leur égard font croire qu’immigrés = délinquants, alors que c’est faux ! La délinquance est le fait de jeunes Français, et pour ceux d’origine étrangère de la 2ème ou 3ème génération, elle n’est pas le fait de ces sans-papiers qui mènent un parcours du combattant pour pouvoir travailler et survivre.

Il y a une volonté politique dans le parti pris des gouvernements de droite ou de “gauche” de ne pas régulariser ces 400.000 immigrés : leur précarité extrême profite aux entrepreneurs sans scrupules, particulièrement dans le bâtiment et l’hôtellerie-restauration.

 

Le ton du réalisateur n’est pas celui de la stigmatisation des fonctionnaires qui appliquent une politique injuste et inhumaine, bien au contraire. Pas d’extrême compassion non plus . L’émotion surgit naturellement de l’intelligence du propos, de la raison. L’immigration rapporte davantage à notre pays qu’elle ne coûte.

 

En 1 H 09 , le réalisateur nous en apprend davantage sur notre administration que 20 ans de journaux télévisés.

Allez voir ce film déclencheur de prise de conscience (il devrait être re-programmé à l’Omnia...) ou achetez le DVD, c’est l’occasion d’affirmer ce très beau slogan inscrit sur les tee-shirts de la Cimade :il n’y a pas d’étrangers sur la terre.

 

Serge Diaz

 

 

 

 

 

 

 

Et l'on apprend que 400 000 sans papiers vivraient actuellement en France; OR CE CHIFFRE EST STABLE DEPUIS 30 ANS...

Où l'on VOIT l'incroyable patience de ces êtres humains "égarés" dans les dédales souvent loufoques des administrations qui ne font qu'appliquer l'absurdité d'un système "pas de travail sans carte de séjour, mais pas de carte de séjour sans travail"

 Colette   (dimanche 7/12)

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Colette 07/12/2014 20:05


Et l'on apprend que 400 000  sans papiers vivraient actuellement en France; or CE CHIFFRE EST STABLE DEPUIS 30 ANS...


Où l'on VOIT l'incroyable patience de ces êtres humains comme égarés dans les dédales souvent loufoques des administrations qui ne font que mettre en pratique l'absurdité d'un système "pas de
travail sans carte de séjour, mais pas de carte de séjour sans travail"


 

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche