20 mai 2020 3 20 /05 /mai /2020 05:30

d' Antoine Giorgini 

avec Eddy Suiveng, Tobias Nuytten, Fabrizio Rongione 

 

Aujourd'hui, Tony passe une audition au conservatoire d'art dramatique. Steven, son meilleur ami censé lui donner la réplique, n'est pas là. Après avoir échoué à lui trouver un remplaçant, Tony quitte les lieux, déterminé à ne plus jamais adresser la parole au traître.

Réplique

                                                 

https://normandieimages.fr/40-normandie-images/diffusion/247-replique

Antoine Giorgini se plaît à nous tendre des "embuscades" de même qu'il joue avec la polysémie de "réplique" 

 

Confrontant deux langages, il met en "situation" son personnage principal Tony : lui faire réciter du Shakespeare -alors que son milieu à peine évoqué aurait pu y  être hostile..., il va lui faire passer deux formes d'audition celle du théâtre et celle de la police; le tempérament violent et impulsif de Tony joue en sa défaveur (on peut être agacé ) alors que sa foi en l'amitié jusque-là inébranlable est mise à mal.

Réplique ou une forme de dialectique qui va jusqu'à innerver la "trame"  en faisant la part belle au réalisme - propre au documentaire? 

 

En toile de fond un milieu social défavorisé qu'Antoine Giorgini  suggère (cf la séquence d'ouverture où Tony (re)cherche -en vain- son pote Steven traitée en plans larges et resserrés au service d'une forme de "quête" );  une accumulation de contretemps (les "fameux" coups de théâtre ou "péripéties"...  jusqu'à la scène finale!!!)  créant un engrenage (c'est le sens premier de "drama") dans un monde géré par des adultes autoritaires,  sans omettre ce travail sur la lumière (Thomas Bataille);  oui ce court métrage est construit comme une mini -pièce de théâtre où le personnage principal -qui n'a rien d'un héros-  choisit précisément le théâtre comme tremplin à son "émancipation" ! 

 

Colette Lallement-Duchoze

 

 

Normandie Images 

 

En raison de la crise sanitaire qui frappe de plein fouet le monde du cinéma, Normandie Images s'adapte, se mobilise et se réinvente avec une nouvelle forme de diffusion pour promouvoir et valoriser un panel de films réalisés et/ou produits en région. Normandie Images vous offre jusqu'au mercredi 30 septembre 2020 un film par semaine (court métrage de fiction, film documentaire soutenus par le fonds d'aide de la Région Normandie en partenariat avec le CNC), film d'atelier d'éducation et des pastilles « je me souviens » constituées de films d'archives amateurs.Chaque film sera visible pendant une semaine en « Une » du site, avec la possibilité de revoir les films des précédentes semaines jusqu'à la fin septembre 2020. Bonne découverte et bonne e-séance à tous.

Programme des 4 E-séances à venir :

Mardi 19 mai
Réplique court métrage d'Antoine Giorgini

Mardi 26 mai
Le Royaume des Dragons film d'atelier d'Adrien Rivollier

Mardi 2 juin
Le Havre cité rock, never cry about the past documentaire de Jean-Marie Châtelier

Mardi 9 juin
Cinéastes (amateurs) à la caméra montages de films amateurs

 

https://normandieimages.fr/

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche