3 février 2020 1 03 /02 /février /2020 11:36

de Ritesh Batra (Inde) 

avec Nawazuddin Siddiqui, Sanya  Malhotra, Farrukh Jaffar

Raphi, modeste photographe, fait la rencontre d’une muse improbable, Miloni, jeune femme issue de la classe moyenne de Bombay. Quand la grand-mère du garçon débarque, en pressant son petit-fils de se marier, Miloni accepte de se faire passer pour la petite amie de Rafi. Peu à peu, ce qui n’était jusque-là qu’un jeu se confond avec la réalité…

Le Photographe
Le film  “The Lunchbox” que les Rouennais ne peuvent oublier, car il est toujours à l’affiche de l’ancien cinéma Le Melville....aimeront aussi ce très bon film d’amour à l’indienne du même réalisateur.
 
L’histoire est simple : l’impossibilité pour un jeune couple de se marier s’ils appartiennent à des classes sociales différentes. Tout l’art du réalisateur est dans la manière de traiter ce sujet. Finesse, intelligence, retenue, intensité, émotion, tendresse sont les qualités premières de cette fiction réaliste, en y ajoutant une pincée d’humour et d’exotisme. Cela nous ravit.
 
Un tableau bien filmé sur Bombay en période de mousson, aux couleurs changeantes tantôt claires (extérieur jour) ou sombrement tamisées (les intérieurs de nuit)... le spectateur voyage dans ce pays fascinant et (re)découvre la vie des pauvres, telle cette domestique à domicile qui déplie sa couverture-lit tous les soirs pour dormir dans un bout de couloir, ou ces hommes trentenaires aux petits métiers entassés dans un gourbi pour économiser l’argent qu’ils envoient au village,  comme le fait également la domestique à demeure au foyer de la jeune fille... (l’émigration en Inde est aussi et surtout en interne)
 
La jeune étudiante qui vit en vase clos urbain confortable est curieuse de ce monde qu’elle ignore, et la lucidité douloureuse du photographe, sont ensemble les ingrédients subtils qui vont nous tenir en haleine dans cette histoire d’amour naissant. Le déroulement final, surprenant contre-pied du cinéma bollywoodien, apporte toute sa puissance au scénario.
 
Un film très réussi, authentique, à voir !
 
Serge Diaz

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche