6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 11:58

de Louis-Do de Lencquesaing (France)

avec Marthe Keller, Laura Smet, Léa Drucker, Thierry Godard

Jean, universitaire réputé, se retrouve ministre de la Famille, alors même qu’il est perdu dans les événements qui secouent la sienne.

La Sainte Famille
Comédie poussive où l’on rit à peine sur deux répliques déjà vues dans la bande annonce. Ce film est le produit typique de ces réalisateurs bobos auto-complaisants sur leur classe sociale et qui se contemplent sans vision du monde particulière. Ce tableau d’une famille bourgeoise ne révèle rien, le scénario persiste et signe dans le mou ! Et on s’ennuie ferme.
 
Louis Do de Lencquesaing, acteur et réalisateur est de tous les plans, ne construit aucun personnage secondaire en dehors du curé. Nous avons droit à tous les clichés bobos : le verre de vin rouge dans la cuisine avant le repas, le téléphone accroché à l’oreille, la cigarette qu’on fume pour combler le vide des dialogues, la mère bourgeoise survoltée. Quant au frère homo interprété par Thierry Godard, on n’y croit pas une seconde, l’acteur étant exagérément à contre-emploi.
 
Je m’attendais à une petite comédie légère pour bien commencer l’année 2020 en me lavant la tête des films glauques à la mode, eh bien c’est raté !
 
Serge Diaz

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche