11 août 2019 7 11 /08 /août /2019 05:59

d'Alain Raoust (France Portugal)

avec Salomé Richard (Salomé) Yoann Zimmer (Clément) , Estelle Meyer (Jessica) 

 

Salomé revient dans le Sud, le village de son adolescence, pour y travailler le temps d'un été. Sous une chaleur accablante, elle se rend compte qu'elle n'aura aucun logement et décide d'établir un campement de secours dans la déchetterie où elle travaille. Elle va y croiser des êtres plus ou moins perdus, pleins de révoltes, de regrets et de rêves  (Jessica rescapée d'une télé-réalité, Clément dont le frère Mathis ex de la sœur de Salomé a été tué dans une ZAD, un cycliste dépressif ....)

Rêves de jeunesse

J’ai tenu 3/4 heure avant de quitter la salle de cinéma. Peut-on, ou a-t-on le droit de critiquer un film qu’on n’a vu qu’à la moitié ?

 

Je dirai simplement, pour ma défense,  qu’il n’est pas nécessaire de voir un film en entier pour savoir qu’il est mauvais... C’est comme un plat de cuisine puant, il ne donne pas envie de le consommer. Trop d’indices suffisent à un cinéphile moyen pour juger de la suite quand un film part si mal.

 

L’ingénieur du son aux abonnés absents, les dialogues sont à peine audibles tant les acteurs bredouillent à toute vitesse dans un langage rudimentaire. La musique techno indispose dès le générique, et on se retrouve très vite dans une déchetterie dans une ambiance mi réaliste mi n’importe quoi, facile pour cacher les insuffisances de construction. 

 

On sent l’absence de moyens mais aussi de profondeur du sujet, le ton est donné avec une fille pétée, perdue, au milieu d’un jeu de télé-réalité, son jeu pauvre ne sert qu’à créer une tension agressive permanente pour combler le vide de psychologie du personnage.

Parler du malaise de la jeunesse mériterait mieux qu’un scénario paresseux.

 

 

Enfin las d’avoir la tête dans la poubelle, je suis sorti respirer l’air du dehors !

 

Un film à éviter absolument.

 

Serge Diaz

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche