16 avril 2019 2 16 /04 /avril /2019 16:46

Salam, 30 ans, vit à Jérusalem. Il est Palestinien et stagiaire sur le tournage de la série arabe à succès "Tel Aviv on Fire !" Tous les matins, il traverse le même check-point pour aller travailler à Ramallah.  Un jour, Salam se fait arrêter par un officier israélien Assi, fan de la série, et pour s’en sortir, il prétend en être le scénariste. Pris à son propre piège, Salam va se voir imposer par Assi un nouveau scénario. Evidemment, rien ne se passera comme prévu.

Tel Aviv on Fire

Un film du cinéaste  "israélo- palestinien"  Sameh Zoabi

 

mais ce n'est pas encore un plaidoyer pour l'une ou l'autre des deux parties en conflit.

 

Zoabi a choisi un mode "comico-absurde" pour parler de ce conflit qui n'en finit pas

 

Le scénario est un peu compliqué et ne s'apprécie qu'a posteriori.

 

Dans le fond, c'est une analyse fine des obstacles "culturels" à la paix mais qui pourraient aussi aboutir à la paix.

 

L'action est censée se passer en 1967 à la veille de la guerre des "Six jours"…!

 

 

Compte tenu de la modestie des moyens dont a disposé Zoabi, ce n'est pas un sommet du 7ème Art mais il mérite le déplacement.

 

Marcel Elkaim

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche