1 mars 2019 5 01 /03 /mars /2019 07:02

Documentaire de Nanni Moretti (Italie) 

Après le coup d'État militaire du général Pinochet de septembre 1973, l'ambassade d'Italie à Santiago (Chili) a accueilli des centaines de demandeurs d'asile. À travers des témoignages, le documentaire de Nanni Moretti raconte cette période durant laquelle de nombreuses vies ont pu être sauvées grâce à quelques diplomates italiens.

Santiago, Italia

Bravo Nanni Moretti d’avoir eu le mérite de réaliser un documentaire sur cet événement  majeur : le coup d’état fasciste de Pinochet au Chili le 11 septembre 1973. Il est question ici surtout d’interviews émouvantes de ces rescapés politiques qui ont pu se réfugier à l’ambassade italienne de Santiago. Pour les sexagénaires qui ont connu cette époque d’enlèvements, crimes et tortures abominables, d’emprisonnement, d’exil contraint,  difficile de retenir quelques larmes.

 

Moretti ravive la mémoire et le parallèle saute aux yeux entre les  événements actuels au Venezuela et le Chili d’avant le coup d’état. Le cuivre, aux mains d’une multinationale américaine, avait été nationalisé par le régime....Aujourd’hui l’impérialisme US veut remettre la main sur les plus grandes réserves pétrolières du monde. Kissinger, futur prix Nobel de la paix (!!) avait organisé le putsch en sous-main tout comme Trump le fait aujourd’hui avec sa haine fougueuse pour installer Guaido.

 

Même illégitimité, même boycott par les forces réactionnaires pour démanteler l’économie du pays donnant prétexte à une intervention militaire. Même silence coupable des médias européens sur la réalité sociale de ces pays d’Amérique latine, même crainte de voir le peuple aux commandes faire tache d’huile sur les pays voisins. Mêmes mensonges, même propagande. Rappelons que Giscard d’Estaing avait  envoyé d’anciens militaires de l’OAS former aux méthodes barbares les militaires sud-américains. 

 

L’Italie à ce moment-là a sauvé l’honneur de l’Europe, elle a été le seul pays à ne pas reconnaître le régime de Pinochet. Aujourd’hui les Macron et Salvini se précipitent à reconnaître un président auto-proclamé, laissent les réfugiés africains se noyer dans la Méditerranée, les temps ont changé....

 

Le réalisateur italien rend hommage à son pays qui à cette époque sut protéger, accueillir, donner du travail à ces hommes et femmes dont le seul tort était de vouloir la démocratie et la justice sociale.

La solidarité en action, combien l’ont oubliée depuis ?...

 

Un documentaire qui vient à point

à voir absolument.

 

Serge Diaz

 

Oui un documentaire mémoire du passé et fenêtre ouverte sur….

Les parallèles établis par Serge ne convaincront peut-être pas les spectateurs habitués à lire d’autres infos sur le Venezuela (presse écrite audio et télévisée à la solde de…). Et pourtant ils existent !!!

Ce que dit le président auto proclamé (de droite ) Guaido, ce que divulguent les médias  d’opposition au Venezuela et largement relayés en Occident, c’est presque terme pour terme ce que disaient les partisans de Pinochet et que nous entendons dans le documentaire (Allende étrangle son peuple ; ses choix économiques mènent le pays à la ruine, nous voulons rétablir la démocratie!!)

Colette 1/03/2019

Partager cet article

Repost0

commentaires

Colette 01/03/2019 07:39

Oui un documentaire mémoire du passé et fenêtre ouverte sur….

Les parallèles établis par Serge ne convaincront peut-être pas les spectateurs habitués à lire d’autres infos sur le Venezuela (presse écrite audio et télévisée à la solde de…). Et pourtant ils existent !!!

Ce que dit le président auto proclamé (de droite ) Guaido, ce que divulguent les médias dits d’opposition au Venezuela, c’est presque terme pour terme ce que disaient les partisans de Pinochet et que nous entendons dans le documentaire (Allende étrangle son peuple ; ses choix économiques mènent le pays à la ruine, nous voulons rétablir la démocratie!!)

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche