3 août 2018 5 03 /08 /août /2018 03:19

de Benedikt Erlingsson (Islande) 

avec  Halldora GeirhardsdottirJóhann SigurðarsonDavíd Thór Jónsson

prix SACD de la Semaine de la Critique, festival de  Cannes 2018

 

 

Argument:

Halla, la cinquantaine, déclare la guerre à l'industrie locale de l'aluminium, qui défigure son pays. Elle prend tous les risques pour protéger les Hautes Terres d'Islande ...Mais la situation pourrait changer avec l'arrivée inattendue d'une petite orpheline dans sa vie... 

Woman at War
 

Sorti à l’Omnia de Rouen le 4 juillet, le film islandais de Benedikt Erlingsson reste toujours à l’affiche en plein été!
 
Le bouche à oreille pour ce film fonctionne à fond, tant ce film est réussi :
 
Un très bon scénario, une grande actrice, des paysages qui nous emmènent en vacances, une belle langue rocailleuse, un suspense politique, des répliques drôles, un grand humanisme qui traverse tout le film, des émotions justes et tantôt une musique de fanfare dramatique pour accompagner les séquences tantôt des mélodies ukrainiennes par un trio féminin, tout cela réjouit le spectateur qui plonge en résistance héroïque et juste avec ce personnage d’Halla, hors du commun, comme on aimerait en rencontrer dans la vie.
 
Un film à voir absolument pour la profondeur du  message qu’il diffuse et la grâce de sa forme.
 
Serge Diaz

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche