24 août 2018 5 24 /08 /août /2018 03:32

de Thomas Stuber

avec Sandra Hüller, Franz Rogowski, Peter Kurth

 

Argument:

"Le timide et solitaire Christian est embauché dans un supermarché. Bruno, un chef de rayon, le prend sous son aile pour lui apprendre le métier. Dans l’allée des confiseries, il rencontre Marion, dont il tombe immédiatement amoureux. Chaque pause-café est l’occasion de mieux se connaître. Christian fait également la rencontre du reste de l’équipe et devient peu à peu un membre de la grande famille du supermarché. Bientôt, ses journées passées à conduire un chariot élévateur et à remplir des rayonnages comptent bien plus pour lui qu’il n’aurait pu l’imaginer…"

Une valse dans les allées
Un jeune homme fortement introverti trouve un travail dans un hyper marché : ses débuts, la prise en charge de sa formation par un employé plus très jeune et quelques démarches sentimentales auprès d'une collègue : Il ne se passe pas grand-chose mais l'intérêt du film est dans la délicatesse des situations ; rien n'est souligné abusivement ; tout est décrit avec tact alors que l'ambiance et le cadre, à priori, ne s'y prêtent pas.
 
Les interprètes, le garçon, la fille, le "formateur" tout en retenue, sont très attachants.
 
On aura compris : que ce film vaut le dérangement même si on peut faire une petite réserve sur sa longueur ( comme pour beaucoup de films à l'heure actuelle).
 
Marcel Elkaim

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.

Retrouvez aussi Cinexpressions sur Facebook

 

 

Recherche