Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 mars 2017 2 21 /03 /mars /2017 06:29

de Fiona Gordon et Dominique Abel 

Avec Fiona Gordon (Fiona) , Dominique Abel (Dom) Philippe Martz (monsieur Martin) , Emmanuelle Riva (Martha) 

Paris pieds nus

Un Paris "carte postale" revisité par le couple Fiona et Dominique - Ce duo aux corps élastiques qui dès L’iceberg ou Rumba avait enchanté le spectateur !! Moins " poétique " que "la fée" mais aussi surréaliste et avec des gags dignes de Pierre Etaix ou de Tati, des clins d’oeil à Chaplin : (la danse des pieds rappelant celle des "petits pains" dans "la ruée vers l‘or"), ce  "Paris pieds nus" a la légèreté émoustillante du champagne (que l’on sirote au bord de la Seine) une gaîté multicolore (le rouge du sac à dos de Fiona et le vert de son pull) et surtout l’errance vagabonde de la liberté (comme le suggère le titre dans ses sens propre et figuré). 

Elle c’est Fiona : débarquant de son Canada -dont la froideur est immortalisée par cette "carte postale animée" qui ouvre et clôt le récit-, elle va arpenter, avec la maladresse de tout étranger paumé, les rues de la capitale à la recherche de sa tante Martha. -portée disparue. Lui c’est Dom qui a élu domicile sous une tente sur les quais, tout près de la "statue de la Liberté". Et comme souvent dans leur film, on assiste à une chorégraphie de chassés-croisés -entre des objets et surtout entre  des personnages ; le point d’orgue étant cet équilibre -conquis ou retrouvé- en haut de la Tour Eiffel!

 

Un réel souvent décalé,  mais toujours  empreint d'une  humanité  bienveillante, un réel que l’on se réapproprie par la fantaisie ou l’humour ; tout comme Martha - admirablement interprétée par Emmanuelle Riva coiffée à la punk- qui ne perd pas vraiment la boule car elle sait déjouer certains pièges tendus au nom de la Raison; sa confusion initiale -poubelle et boîte à lettres- n'a nullement empêché sa missive d'arriver miraculeusement à destination outre Atlantique; point de départ de la narration! 

 

Troubadours contorsionnistes des temps modernes Fiona et Dom ont ainsi l’art de réenchanter le quotidien  (même si la magie n'opère plus…comme aux premiers jours... )

 

Colette  Lallement-Duchoze

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche