Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 décembre 2016 5 02 /12 /décembre /2016 07:18

de Shahrbanoo Sadat (Afghanistan) 

 

avec Sadiqa Rasuli, Qodratollah Qadiri

Présenté à Cannes (Quinzaine des Réalisateurs)

Wolf and Sheep

Elle a 26 ans; Wolf and Sheep est son premier long métrage qu'elle a tourné à la frontière afghane du Tadjikistan  avec une équipe européenne et des comédiens non professionnels venus de l'Afghanistan voisin

 

Voici le quotidien d'une communauté villageoise où les tâches sont réparties en fonction de l'âge et du sexe (enfants/adultes; filles/garçons, femmes/hommes). Répartition immuable que met en évidence un montage alterné. Même si le point de vue adopté est souvent celui de la gamine Sediqa (à l'écart à cause de ses problèmes de vue; aussi quand le garçon prend le temps de lui "montrer" le tressage et ses couleurs, la caméra qui divisait en cloisonnant cadre les deux enfants en des duos assez "émouvants")

Une vie presque sauvage rythmée par les saisons les départs les rites (le film s'ouvre sur l'inhumation d'un homme et le sacrifice d'un mouton) les arrangements (on négocie du bétail comme on négocie un mariage) le travail est répétitif et la morale empreinte de fatalisme

Mais les enfants ces bergers ont déjà la chair et l'esprit lacérés, la mémoire comme piétinée, même si leur langue frappe par sa truculence triviale. C'est que tous ces êtres semblent être faits de la rudesse minérale des montagnes ou du moins ils font corps avec la montagne immémoriale. La caméra la magnifie en vastes panoramiques tout comme elle magnifie des visages en gros plans

Dès lors la chronique se mue en un  chant  qui psalmodie cette osmose;  chant de la douleur, de la vie et de la mort; un chant venu du fond des âges où s'invite le fantastique (récurrence de cette scène nocturne où apparaît un lycanthrope en ombre portée ou cette femme nue, déesse des légendes)

 

Mais les couleurs si éclatantes des habits féminins (foulards jupes bleus rouges ou verts) qui se mariaient avec le fond ocre ou gris vont partir en éclats, emportées dans la tourmente...

On a annoncé la venue d'hommes armés!

La guerre, profanatrice??

Le devenir de cette communauté -condamnée à fuir....- restera hors champ...

 

Colette Lallement-Duchoze

 

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche