Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2016 5 07 /10 /octobre /2016 15:06

Documentaire réalisé par Gianfranco Rosi (Italie)

 

 

Le cinéaste a passé plus d'un an sur l'île de Lampedusa pour faire son film. Il y raconte le parcours de ces milliers de migrants qui arrivent par bateau dans des conditions catastrophiques sur ce petit morceau de terre de 20 kilomètres carrés situé entre Malte et la Tunisie

 

Autre synopsis: Samuele a 12 ans et vit sur une île au milieu de la mer. Il va à l'école, adore tirer et chasser avec sa fronde. Il aime les jeux terrestres même si tout autour de lui parle de la mer et des hommes, des femmes, des enfants qui tentent de la traverser pour rejoindre son île. Car il n'est pas sur une île comme les autres. C'est Lampedusa;  une frontière hautement symbolique de l'Europe, traversée ces 20 dernières années par des milliers de migrants en quête de liberté

 

Ours d'Or Berlin 2016

Proposé  pour l'Oscar du meilleur film en langue étrangère

Fuocoammare, par-delà Lampedusa

On reste sans voix plus qu'ébranlés par ce documentaire hors norme

inutile de "raconter"....

Je me contenterai de citer le réalisateur lui-même

Je pense que nous sommes tous responsables de cette tragédie, peut-être la plus grande que nous ayons vue en Europe depuis l'Holocauste","Nous sommes complices si nous ne faisons rien"

 

Alors Que faire?

 

Elisabeth

Réponse à Elisabeth
1- Si on n'est pas pressé, changer de gouvernement : ni Hollande ni Jupé encore moins Le Pen...mais à gauche toute !!!
2- Si on veut agir tout de suite : Association Welcome Rouen Métropole : on donne des sous et ça paie un logement pour des réfugiés en famille ou mineurs isolés. contact@welcomerouen.org Trésorier : Sylvain Legay 200 rue des Haies 76160 Saint Martin du Vivier
Salut & Fraternité !

Serge 8/10/2016

Sans "raconter" on peut toutefois mettre en évidence les qualités indéniables de ce film (sa construction qui juxtapose trois histoires et qui met tout en oeuvre pour converger vers la séquence "terrible"; les aspects métaphoriques -cet oeil "paresseux" de Samuele; l'art des cadrages et le travail sur la lumière; l'absence de dialogues quand la mer agitée se gonfle de vagues ou quand le ciel est envahi de lambeaux gris foncé; etc...)

Il me semble que le réalisateur se démarquant des images auxquelles la télé nous habitue en période de crise cherche moins à "faire passer un message" qu'à rendre le public "curieux, intrigué" et le "laisser imaginer et ressentir" (cf dépliant AFCAE: les "données" dont nous disposons écrasent notre perception du réel; faire en sorte  que le public puisse interpréter les images et pas seulement les regarder) 

Colette 

Désolé Elisabeth mais vous êtes à côté de "la plaque" car le réalisateur s'éloigne de toutes ces images "à chaud" que nous livre la TV
et vous réagissez comme si c'était un doc télé .
Ismaël 19/10/2016

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Colette 08/10/2016 14:30

Sans "raconter" on peut toutefois mettre en évidence les qualités indéniables de ce film (sa construction qui juxtapose trois histoires et qui met tout en oeuvre pour converger vers la séquence "terrible"; les aspects métaphoriques -cet oeil "paresseux" de Samuele; l'art des cadrages et le travail sur la lumière; l'absence de dialogues quand la mer agitée se gonfle de vagues ou quand le ciel est envahi de lambeaux gris foncé; etc...)
Il me semble que le réalisateur se démarquant des images auxquelles la télé nous habitue en période de crise cherche moins à "faire passer un message" qu'à rendre le public "curieux, intrigué et à le "laisser imaginer et ressentir" (cf dépliant AFCAE)

Serge Diaz 08/10/2016 12:40

réponse à elsabeth
1- Si on n'est pas pressé, changer de gouvernement : ni Hollande ni Jupé encore moins Le pen...mais à gauche toute !!!
2- Si on veut agir tout de suite : Association Welcome Rouen Métropole : on donne des sous et ça paie un logement pour des réfugiés en famille ou mineurs isolés. contact@welcomerouen.org Trésorier : Sylvain Legay 200 rue des Haies 76160 Saint Martin du Vivier
Salut & Fraternité !

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche