Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 septembre 2016 1 05 /09 /septembre /2016 06:37

De Philippe Lioret

Avec Pierre Deladonchamps, Gabriel Arcand, Catherine de Léan

Argument: À trente-trois ans, Mathieu ne sait pas qui est son père. Un matin, un appel téléphonique lui apprend que celui-ci était canadien et qu’il vient de mourir. Découvrant aussi qu’il a deux frères, Mathieu décide d’aller à l’enterrement pour les rencontrer. Mais, à Montréal, personne n’a connaissance de son existence ni ne semble vouloir la connaître…

Le Fils de Jean

La famille -ses secrets, ses non-dits inavouables-, une enquête qui se mue très vite en quête identitaire, quoi de plus banal pour ne pas dire éculé! (ah ce marronnier de la littérature et du cinéma!).

Certes dans le film de Philippe Lioret, tous les acteurs tentent de jouer avec retenue (impliqués et comme à distance) la communication passe essentiellement par les regards  et le recours à l'ellipse évite certains pièges du pathos. 

Et pourtant! Quelle déception!

Un récit linéaire, des paroles lénifiantes (sur la Vie l'Existence) ou des propos stéréotypés  (sur la succession, ou le respect de rite religieux),  des scènes de bagarre avec les demi-frères de Mathieu presque inutiles et l'absence de raccord cut qui aurait imposé une autre forme de narration ou un autre rythme!!

Car hormis la prestation de Pierre Deladonchamps (meilleur espoir masculin pour l'inconnu du lac) et de Gabriel Arcand (acteur dans le film de son frère "le déclin de l'empire américain" et omniprésent en père Goriot dans "le démantèlement") le film patauge et s'englue à l'instar des eaux boueuses du lac sans nom où est censé avoir disparu le père "inconnu" (de Mathieu)

 

Non il n'y a pas de "twist final" !

car le retournement de situation qui est censé surprendre le spectateur à la fin d'une narration est ici assez "lourdement" annoncé....

 

Colette Lallement-Duchoze

 

 

 

Je vous trouve bien sévère
Ce film m'a beaucoup plu
On emboîte le pas de Mathieu dans ses doutes ses attentes de même qu'on découvre progressivement la personnalité complexe de Pierre (l'ami de Jean et l'hôte canadien de Mathieu)
Film de l'intime mais qui a une portée universelle

Elisabeth 5/09

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Elisabeth 05/09/2016 08:35

Je vous trouve bien sévère
Ce film m'a beaucoup plu
On emboîte le pas de Mathieu dans ses doutes ses attentes de même qu'on découvre progressivement la personnalité complexe de Pierre (l'ami de jean et l'hôte canadien de Mathieu)
Film de l'intime mais qui a une portée universelle

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche