Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 avril 2016 7 24 /04 /avril /2016 18:48

Film documentaire de Françoise Davisse

 

musique de Mouss et Hakim (du groupe Zebda),

Comme des lions

Après le bain de jouvence “Merci Patron”... voici “Comme des Lions” qui éclaire nos consciences d’une autre manière.

 

Ce remarquable film documentaire sur la lutte des ouvriers de Peugeot à l’usine d’Aulnay -sous- Bois est le résultat d’un travail de Françoise Davisse, modeste et géniale, sur plusieurs années (2011/2014) jusqu’à sa fermeture définitive.

Le montage réussit à montrer, sans jamais lasser, tous les moments forts de cette grève, l’aspect collectif mais aussi l’élite qui se dégage de ce mouvement (issus de ces 400 personnes grévistes déterminées, attachantes, intelligentes).

On y voit Hollande puis Montebourg...les promesses pré-électorales et les trahisons post-électorales, une classe ouvrière capable d’analyser et contrer les pièges de la direction, garder son calme et sa dignité face aux CRS, aux huissiers mandatés, aux journalistes carpettes (Elkabach, Pujadas,) aux jaunes, aux provocations dans l’usine. Car nous voyons bien que les efforts pour se battre n’étaient pas partagés hélas par les 2800 salariés pourtant voués à une mort certaine.

La prise de son et les images captent des moments clés et c’est une chance d’assister, comme spectateur, au déroulement d’un mouvement avec les avancées et les reculs, les réflexions stratégiques et l’organisation des luttes – tel que ce moment où grâce à la solidarité financière un chèque est remis à chaque gréviste surpris de voir que la somme est supérieure à son salaire habituel.

 

Bref, film doc à voir et à faire voir car la réalisatrice donne une grande leçon de cinéma et témoigne ainsi pour l’Histoire sociale de notre pays.

 

Serge Diaz

 

 

"On est des ouvriers", credo  écrit sur la buée de la vitre d'un car CRS, par des ouvriers embarqués …après l'occupation de la fédération de l'UIMM

Classe ouvrière enterrée? Cette profession de foi dit le contraire..

Ouvriers en grève avec bagarres= criminels; ronronnent la plupart des médias.

Où est la VRAIE violence? Plus sournoise ( les non grévistes ne la détectent pas...) et      plus délictueuse: celle d'un système qui cloue au pilori, avec l'aval des "pouvoirs" en place....(cf les discussions en AG)

Toute cette complexité est filmée dans ce documentaire poignant qui plonge le spectateur au coeur d'une  lutte,d'une aventure collective

Colette 25/04/2016

NB: il y a bien une écriture filmique dans "comme des lions"  Est-ce pour autant une "leçon de cinéma" comme l'affirme Serge???

Partager cet article

Repost 0
Published by cinexpressions
commenter cet article

commentaires

Colette 25/04/2016 06:50

"On est des ouvriers", un credo écrit sur la buée de la vitre d'un car CRS, par des ouvriers embarqués …après l'occupation de la fédération de l'UIMM Classe ouvrière enterrée? Cette profession de foi dit le contraire..
Ouvriers en grève avec bagarres= criminels; ronronnent la plupart des médias. Où est la VRAIE violence? Plus sournoise ( les non grévistes ne la détectent pas) et plus délictueuse: celle d'un système qui cloue au pilori, avec l'aval des "pouvoirs" en place....(cf les discussions en AG)

Un film souvent poignant qui plonge le spectateur au cœur d'une lutte, d'une aventure collective

Mode d'emploi

Ce blog est destiné à collecter nos ressentis de spectateurs, à partager nos impressions sur les films (surtout ceux classés Art et Essai).

Envoyez vos articles ou vos réactions à: artessai-rouen@orange.fr.


Pour vos enfants et petits enfants cinexpressions a aussi un petit frère:

http://cinemavisjunior.over-blog.com

 


Recherche